Production de vidéo 360 : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Vous souhaitez réaliser, ou faire réaliser, une vidéo 360 pour votre communication ? Très bien. Mais avant de vous lancer, n’hésitez pas à vous poser ces questions.

#1 Le format 360 est-il justifié pour votre film ?

La vidéo 360 degré a un énorme potentiel immersif, et cette immersion doit être justifiée. Elle doit être le point de départ de votre film.

L’essentiel est d’avoir en tête une histoire à raconter, un produit à présenter ou un savoir-faire à valoriser, qui justifie ce format.

Pour savoir si c’est le cas, demandez-vous ce que votre film gagnerait à être en 360 degré – et à l’inverse, ce qu’il perdrait à ne pas l’être.

Si votre vidéo 360 n’apporte pas plus au spectateur qu’une vidéo normale, c’est que votre idée peut très bien se contenter d’une approche classique.

Votre film doit profiter de l’infinité du cadre. Le spectateur peut observer tout autour de lui. Il faut donc l’inviter à le faire, le placer au milieu d’une scène qu’il ne pourrait pas contempler autrement qu’en immersion.

On croise par exemple beaucoup d’entreprises qui font visiter leurs locaux, montrent des lieux précis, ou des gammes de produits. Dans ces cas, le format 360° sert à téléporter le spectateur ailleurs, à le mener directement au milieu de ce que l’on souhaite lui montrer. De la visite immersive en somme.

Mais le format 360 degré n’a pas qu’un avantage pratique, il est aussi spectaculaire. On peut imaginer séduire des spectateurs avec des contenus qui en jettent, et alors, le 360 degré n’est plus seulement un moyen de montrer, mais aussi une façon d’éveiller la curiosité.

#2 Souhaitez-vous une vidéo 360 en prise de vue réelle ?

Si vous pouvez justifier le format 360, c’est que vous savez déjà quel contenu vous souhaitez. Peut-être est-ce un film réel ? Dans ce cas, c’est un tournage qui vous attend. Et qui dit tournage en 360°, dit impératifs techniques.

La particularité des caméras 360° appelle forcément à revoir la mise en scène traditionnelle.

Sur le tournage 360° d’une de nos productions

Puisque la caméra voit tout, il n’y a pas de hors-champs. Impossible de faire appel aux artifices habituels : éclairages, perches-son, rails, cameraman.

Et si vous souhaitez du mouvement, il faut une caméra embarquée sur un support forcément visible par le spectateur.

Il est possible toutefois pour un caméraman de fixer la caméra au-dessus de lui, et d’être flouté en post-production. Même chose avec une caméra sur trépied dont on floutera les pieds.

Quant à la mise en scène, il faut la doser pour laisser au spectateur le loisir de contempler ce qui l’entoure. Puisqu’il n’y a pas de cadre, il n’y a pas de centre, et donc pas de points d’accroche. Le regard a tendance à se perdre dans le champ de vision et accueille mal les changements rapides de plans.

Si vous racontez une histoire, il faut être sûr de capter l’attention du spectateur. Sinon, vous pouvez le laisser admirer ce qui l’entoure sans nécessairement chercher à attraper son regard. On ne raconte pas en 360°, de la même façon qu’on le fait en tournage réel. La grande part des productions 360° s’appuient sur des plans longs et des plans séquences.

#3 Souhaitez-vous un film d’animation 360 ?

L’autre possibilité, c’est le film d’animation. Notre spécialité !

Pas de tournage, mais une production entièrement faite en studio, par ordinateur.

La caméra n’existe pas physiquement, on peut la placer où l’on veut, imaginer des points de vue qu’une caméra réelle ne pourrait pas adopter.

Image tirée d’un de nos films VR réalisé pour la société Hasbro.

Personne ne porte de caméra. Il n’y a ni caméraman, ni rail, ni socle, ni perche, le mouvement est plus libre. Le déplacement est plus facile, et les possibilités créatives nombreuses.

En tournage physique, il faut toujours composer avec l’environnement. Il faut repérer la bonne place, examiner le terrain, faire avec ce que vous offre le décor. En animation, le décor c’est vous qui le faites, donc vous le modelez selon vos besoins.

Pour autant, la vidéo d’animation ne doit pas être une alternative au tournage, mais bien un choix pris en fonction de ce que vous souhaitez montrer.

Est-ce que ce que vous imaginez ne gagnerait pas à l’être en image de synthèse, avec plus de liberté visuelle ?

#4 Quelle diffusion envisagez-vous ?

Vous avez votre film en tête. Vous savez vers quel type de production il vous emmène. Reste alors une dernière étape : la diffusion.

Évènement public

Si vous pensiez produire un film à l’occasion d’un événement particulier comme un salon, une présentation en lieu public, un lancement de produit, ou une réunion professionnelle, c’est que vous envisagiez sûrement une expérience immersive dans un casque VR.

Nous expliquons ici quelle mise en place convient à un projet VR.

Pour une vidéo 360, vous n’aurez pas besoin de faire déplacer vos utilisateurs. Oubliez les manettes, les contrôleurs et les capteurs de mouvements. Vos utilisateurs auront besoin d’un casque seulement. Pour le reste, tout dépend de votre contenu et de la disposition des lieux.

Vous pouvez passer par un casque branché à un ordinateur, type Oculus Rift, idéal pour des contenus lourds. Ou bien passer par des solutions mobiles type Samsung Gear ou Oculus Go, qui n’ont pas la puissance d’un PC, mais qui, justement, vous en dispensent. Cette partie technique est expliquée plus en détail dans notre article sur le choix des casques.

Diffusion web

Pour une diffusion plus large dans le cadre de votre communication, n’hésitez pas à poster votre vidéo.

Le caractère innovant du format ne l’empêche pas d’être abondamment partagé. La vidéo 360° a l’avantage d’être facilement exportable. D’abord sur votre site, mais aussi sur un grand nombre de plateformes web consacrées à la VR. En voici quelques-unes.

  • Youtube : oui, depuis 2015 le plus grand média vidéo d’internet accueille librement la vidéo 360.
  • VRSE : une application de téléchargement de vidéo 360.
  • VeeR : une plateforme asiatique largement visitée, idéale pour glaner un grand nombre d’internautes.
  • Vimeo VR : la fameuse plateforme de vidéo fait aussi dans le 360 degré.
  • Kolor/ Go Pro VR Player : Kolor Eyes, racheté par Go Pro est la plateforme pour qui veut poster ses productions Go Pro.
  • SteamVR : la célèbre plateforme de jeu vidéo propose bien évidemment une rubrique dédiée à la VR.

Préciser les contours de son projet, c’est déjà le construire. Après cette étape, ne reste plus qu’à lancer la production. Vous pouvez alors vous tourner vers des studios spécialisés dans la réalité virtuelle comme le nôtre.

Besoin d'une vidéo 360 ?