GranPa et Zoé : Mission Lumière, notre dernière réalisation

Trois ans après la sortie de Lucia, voici notre dernière réalisation : Granpa & Zoé Mission Lumière !

Electromagnétisme et voyage spatial

Seq140_Shot081

C’est l’histoire d’un vieux koala et d’une jeune dingo tous deux amenés à sauver la lumière. Oui, bon, dit comme ça, le concept peut paraitre farfelue. Mais il cache un film dans lequel nous avons mis tout ce que nous aimons : du contenu scientifique, de l’humour pince-sans-rire, des personnages attachants, des vaisseaux spatiaux, et des clins d’œil à nos films préférés.

Comment a-t-on pu faire un film qui nous ressemble autant ? La réponse est simple : c’est la première fois qu’il ne s’agit pas d’une commande, mais d’une création entièrement à nous. Nous en sommes à la fois les réalisateurs et les coproducteurs. C’est une première pour nous. Et disons-le franchement : nous sommes fiers du résultat. C’est donc une belle aventure qui démarre, celle d’un catalogue que nous espérons s’enrichir au fil des années.

Faisons les présentations

Un film, c’est d’abord des personnages qu’on aime suivre dans leur aventure. Nous vous présentons…

GranPa

Gdpa
Scientifique à la retraite, GranPa passe ses vieux jours à pêcher, se goinfrer de bâtonnets d’eucalyptus, et parler des heures des mystères de l’univers. Oui, c’est un passionné d’astrophysique – quoi de mieux pour nous parler de lumière ? – mais c’est aussi un grand impulsif, doublé d’un étourdi. Deux traits de caractère qui se marient mal, on le devine bien. Ses élans passionnés le placent souvent dans des situations inconfortables. Mais c’est toujours avec un humour pince-sans-rire qu’il s’en tirera. GrandPa a d’ailleurs beau répéter qu’il souhaite se la couler douce dans son ranch, il se montre tout de même très enthousiaste quand l’aventure frappe à sa porte. Preuve que la retraite ne l’enchante pas tant que ça.

Zoé

Zoe
Sans Zoé, la retraite de GranPa serait probablement très ennuyeuse. Elle vient régulièrement lui rendre visite dans son ranch. Un même élan les anime pour la science. Zoé est une fille curieuse. Elle a soif de compréhension et trouve chez GranPa les réponses dont elle a besoin. Toutefois, il ne faut pas prendre son énergie juvénile pour de la naïveté ou de l’imprudence. C’est tout l’inverse. Dans les situations périlleuses, Zoé étant plus mesurée que GranPa, elle restitue brillamment ce qu’elle apprend de lui. Quand l’étourderie défaillante de GranPa met le duo en danger, les réflexes de Zoé rattrapent la situation.

Bogbog

Bogbog

Voici Bogbob. Extraterrestre adolescent qui n’a pas trouvé meilleure occupation que de nuire à notre planète. Vieil ennemi de GranPa, on imagine des confrontations passées, des envies de vengeance jamais assouvies, une liste longue de plans contrecarrés. Ces deux-là ne s’aimeront jamais. Peut-être une mésentente générationnelle, puisqu’à son âge Bogbog est en pleine crise d’adolescence. Il passe son temps à geeker et à répondre à ses parents (trop laxistes à notre avis). Tout cela fait de Bogbog un personnage tout à fait ingrat, sans aucune empathie pour les espèces vivantes. Ses attaques, il les mène depuis sa chambre, sur son clavier. Toutefois Bogbog n’a rien de machiavélique, pas assez intelligent pour ça, il a seulement envie de continuer sa “game”. Contrer ses plans, c’est comme éteindre sa console en pleine partie. On est certain de l’énerver encore plus.

PS : n’y voyez aucune pique sérieuse envers les gamers, puisqu’à 3D émotion, nous en sommes aussi. Et pas qu’un peu ! Avec Bogbog, nous avons fait un peu une caricature de nous-mêmes.

Lumière, action !

Seq140_Shot081

La lumière est essentielle en astronomie, mais elle fait rarement l’objet de films pédagogiques.

Nous ne pourrions pas observer les astres sans elle, ni les comprendre sans l’information qu’elle renferme. C’est elle qui nous donne notamment la composition, la distance, et les mouvements des astres. Elle est donc la matière première des astronomes.

C’est une chose que le public ignore peut-être, ou dont il ne prend pas pleinement la mesure. De même qu’il n’imagine pas que l’étude de la lumière puisse être à l’origine de grandes découvertes.

Mais ce n’est pas tout. Ce qu’il y a d’intéressant avec la lumière, c’est qu’elle réunit beaucoup de choses. Comprendre sa nature permet de comprendre, entre autres, les couleurs, la raison pour laquelle le soleil nous chauffe et nous éclaire, ou encore ce que sont l’infrarouge et l’ultraviolet.

La lumière est un sujet étonnant, parce qu’il permet de faire le lien entre des choses qu’on croyait étrangères les unes aux autres. Par exemple, il est toujours surprenant d’apprendre que les micro-ondes et la lumière sont de même nature, ou bien que nos yeux ne perçoivent qu’une partie de la lumière, sous forme de couleurs, et qu’une grande partie nous reste invisible.

C’est cet étonnement que nous avons voulu transmettre.

Notre démarche vulgarisatrice

Seq070_Shot130

La vulgarisation dans un documentaire, c’est une chose – on peut y parler science sans détour. Dans un récit, c’en est une autre. Il faut que l’acte scientifique ait une raison d’être.

Toutes les péripéties doivent naturellement s’articuler autour du sujet. À commencer par l’élément déclencheur de l’aventure. La lumière est à la fois le but poursuivi par les personnages, qui cherchent à la sauver, mais aussi le moyen pour y parvenir, car ils devront la comprendre pour avancer.

Nous avons pensé Granpa & Zoé comme un apprentissage en deux temps. Le début introduit calmement les notions scientifiques importantes. Ensuite, l’aventure donne l’occasion de les mettre en pratique.
Le voyage spatial et les épreuves finales permettent de rappeler ce qui a été dit, mais en le présentant sous forme de phénomènes à comprendre et d’énigmes à résoudre.

Le plus gros défi toutefois était de rester amusant tout en étant pédagogue. Comment aborder par exemple des notions de géométrie de la lumière, tout en restant agréable pour le public ? La solution se trouve du côté de l’écriture et de la mise en scène : de la science oui, mais motivée par des enjeux narratifs plaisants, et avec cela, des personnages attachants, des gags visuels, des bons mots, et surtout du rythme !

Fiche technique

Durée : 27 min

Formats : Fisheye

En versions :

  • 4k
  • 8k
  • 4k relief
  • 8k relief

Cible : 7-12 ans

Langues : en version anglaise et française

Distributeur exclusif : RSA Cosmos