Aveugle aux yeux détoiles

L’aveugle aux yeux d’étoiles – Un conte pour planétarium

Plus qu’un film pour planétarium, un conte intemporel sur l’observation des étoiles

L’aveugle aux yeux d’étoiles, c’est l’histoire d’un tyran qui a si soif de pouvoir qu’il désire être encore plus puissant afin d’assujettir la terre entière. Il demande alors conseil au vieux sage qui lui dit de regarder le ciel et de compter les étoiles. Derrière ces paroles bien étranges se tient en réalité une grande leçon d’astronomie.

Ce conte écrit par Antoine Chantepy a été adapté très tôt en spectacle et a fait les beaux jours du Planétarium de Saint Etienne. Il en est la production le plus emblématique. Son succès est si grand qu’il a finit par se muer en tradition : voilà plus de vingt ans que les stéphanois continuent d’aller le voir et de le partager avec les jeunes générations. Vingt ans, c’est aussi le temps qu’il a fallu pour passer de la première version du film à sa version définitive. Car l’aveugle aux yeux d’étoiles a été diffusé dès l’ouverture du planétarium de Saint Etienne en 1993, aux côtés du spectacle Regard vers le Cosmos. Au début, le spectacle n’était pas un film mais un système optomécanique de projection d’illustrations en diapositives, synchronisée avec une bande son stéréo. Dix ans plus tard, en 2003, la bande son ne bouge pas mais le film, lui, passe au format numérique auquel s’adaptait (bien à l’avance) le Planétarium de Saint Etienne.

Quand le spectacle de diapositive devient un film pour planétarium

Les illustrations diapos sont alors remplacées par un film en image de synthèse bien différent de celui d’aujourd’hui. Enfin, dix années encore séparent cette seconde version de la troisième, définitive à ce jour, la nôtre. Pour cette version 3D stéréoscopique qui sort en 2013, tout le design graphique est revu par notre équipe. Mais là encore, la bande son reste la même. C’est là le défi de cette production : il nous a fallu composer la mise en scène, l’animation des personnages et l’animation labiale à partir de la bande sonore de 1993. Preuve que si la technologie de diffusion et les approches graphiques évoluent, le conte, lui, reste immuable. Puisqu’un conte est avant tout oral, on comprend mieux le souhait du planétarium de conserver la bande son d’origine. À partir de cette bande son, nous avons donc cousu une nouvelle mise en scène.

Pour la nouvelle identité graphique, nous avons trouvé l’inspiration dans notre travail pour l’Université de Haute Alsace. Il nous a permis d’établir une nouvelle approche pour coucher sur le papier les designs du tyran, de son armée et du sage. Nous avons ensuite donner vie aux personnages par une animation en motion capture : un comédien endosse une combinaison pleine de capteurs grâce auxquels ses mouvements sont retranscrits sur la marionnette numérique du personnage. Et enfin, chaque volume (personnages et décors) et chaque plan ont été travaillé dans la mise en valeur de la stéréoscopie, ou ce que nous appelons plus communément le relief. Notons que le relief fulldome avait déjà été testé avec le film Planètes. Cette nouvelle version a été un succès. En plus d’être diffusé à travers toute la France, le film s’est vendu à l’international : en Espagne, en Grèce et en Corée du Sud, entre autres pays.

L’aveugle aux yeux d’étoiles est un magnifique conte destiné au jeune public. Il permet de comprendre les secrets du passage du soleil, des constellations et des étoiles filantes et porte un message plein sagesse : la terre et l’univers ne nous appartiennent pas, mais nous pouvons au moins en saisir l’immensité en essayant de les comprendre.

L’observation au cœur de la démarche scientifique, c’est aussi le message du film qui a suivi : Polaris.

La salle du trône du Tyran et la salle des festins

Recherches graphiques de l'animal de compagnie du Tyran ainsi qu'une image de la séquence d'introduction du film en Motion Design.

Présentation des étapes de créations des extérieurs du palais :

crayonné
couleur
modélisation
création des matières

Présentation des étapes de créations de la Hutte du Sage :

crayonné
couleur
modélisation 3D et matières

Recherche graphique pour le Sage, un personnage mystérieux

Recherches graphiques du personnage principal du tyran

Les cachots du palais

Motion Capture

Pour nos films d’animation comprenant des personnages, nous nous appuyons sur notre système de capture de mouvement. Ce système nous permet de capturer les faits et gestes d’un acteur et de les restituer à nos personnages virtuelles.

Un projet de film grand public ?

Diffusion du spectacle dans le monde: