Clextral Film 3D présentation d'une usine

Spectacle de marionnettes – Belfort

Le principe de l’hologramme utilisé pour un spectacle de marionnette

Seconde réalisation pour le Théâtre de Marionnettes de Belfort. La première, nous en parlons ici.

Rappelons d’abord le concept inventé par la troupe. Cette dernière utilise le principe de l’hologramme scénique pour créer le décor de son spectacle. Un décor qui n’est pas réel donc, mais est une projection. En réalité, les marionnettistes jouent derrière un tulle tendu sur scène sur lequel nous projetons un film. L’illusion qui en résulte est celle de marionnettes qui ont l’air intégrées dans le décor.

Toutefois, pour ce second spectacle, la technique a évolué. Cette fois ce sont deux projections qui permettent d’installer le décor. Une derrière les marionnettes, et une devant. Ce qui permet d’obtenir deux plans avec un véritable effet de profondeur.

Création de décors vivants

Notre rôle ici a été de créer ces décors. De les créer, mais aussi de les animer et de peaufiner leur style en travaillant les couleurs et les lumières. Le but est clair : plonger les spectateurs dans une ambiance.

Sans entrer dans les détails du scénario, disons simplement que l’histoire tourne autour de Jules Vernes. Aussi, chaque décor est un clin d’œil à l’un de ses livres. Le film nous entraîne dans différents lieux : un appartement du 19ème siècle, l’intérieur du Nautilus, la cité d’Atlantide, une montgolfière en plein ciel, ou encore un laboratoire spatial.

Autant d’approches graphiques différentes, lorgnant parfois dans le steam punk, parfois dans une science-fiction plus classique. Chaque décor offre un tableau différent, permettant ainsi de transformer les atmosphères au cours du spectacle.

Créer un spectacle, c’est s’adapter à un format particulier

Avec l’effet de parallaxe entraîné par les deux plans, il a fallu adapter les tailles de chaque élément à celles des marionnettes. En effet, lorsque celles-ci s’éloignaient ou se rapprochaient des décors, l’effet devait être crédible. Aussi, la projection a été pensée en taille réelle. Le format de 3 mètres de haut et de 5 mètres de long participe à l’immersion, et nos décors s’adaptent à ce format.

Sur les premiers plans, nous avons essentiellement disposé des éléments animés : de la fumée, des poissons, des éléments de décors simples qui jamais ne gênent la compréhension du spectacle. Plus que de la profondeur, ils ont apporté du mouvement et ont permis de faire vivre les décors autour des marionnettes.

Nautilus

Laboratoire du futur

Couloir du Nautilus

Appartement de New York

Laboratoire du Nautilus

Hublot du Nautilus

Cité Atlante

Bibliothèque du Nautilus

Vous souhaitez présenter votre activité à travers un film en image de synthèse ?